Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Christophe Donner, un favori sans lendemain

donnerC’est une de ces querelles de cabinet que tout le Paris-papier adore et redoute à la fois. Au lendemain de son éviction du prix Renaudot, Christophe Donner a accusé Franz-Olivier Giesbert, l’un de jurés, d’avoir « manipulé » les délibérations du jury. Le livre de Christophe Donner, Un roi sans lendemain, était favori, mais a perdu de justesse (cinq voix contre six) au profit d’un ouvrage qui n’était pas sur les listes, Chagrin d’école de Daniel Pennac. En conséquence, Donner a demandé aux jurés des prix restant à remettre « d’effacer » son livre de leurs listes, se retirant ainsi de la compétition. Il était encore en lice pour le prix Médicis, qui sera attribué Lundi.
Sur son blog La république des livres, l’écrivain et journaliste Pierre Assouline détaille les délibérés. Giesbert aurait plaidé la cause de Pennac, non sélectionné car publié trop tard, en arguant que l’« on dira que ce n’est pas un roman mais Le Château de ma mère non plus et tant d’autres ! C’est un livre fondamentalement marrant, qui met de bonne humeur et déculpabilise ». Absent du tour de table, Jean-Marie Le Clézio aurait soutenu son collègue par téléphone, depuis la Corée du Sud. Et Patrick Besson, présidant du jury cette année, aurait ajouté sa voix double, faisant ainsi de Chagrin d’école le gagnant malgré une égalité en nombre des votants.
Deux jours après la remise du prix, Christophe Donner se déclarait dans un communiqué « stupéfait d’apprendre les conditions dans lesquelles M. Giesbert a manipulé cette année les délibérations du prix Renaudot ». Rapidement, Franz Olivier Giesbert avouait « comprendre la colère [de Christophe Donner]. Il a écrit un des meilleurs livres de la rentrée » et que l’auteur cherchait un « bouc émissaire » pour expliquer sa défaite. Cependant, le directeur du Point ajoutait que « jusqu’à nouvel ordre, en tout cas au Renaudot, on n’est pas lauréat avant que le jury libre et souverain ait voté. Rien n’est jamais joué d’avance ».
Giesbert a par ailleurs ajouté que Christophe Donner « passe aussi un peu vite sur la qualité évidente du livre de Daniel Pennac ». Pour le très médiatique juré, Chagrin d’école « nous a donné et donnera tant de plaisir à ses lecteurs », et pense que le livre est « déjà un classique », à peine trois semaines après sa sortie. Face à des déclarations aussi argumentées dans la bouche de quelqu’un dont les talents d’écrivain ne sont plus discutés, on se demande bien quelle mouche a pu piquer Christophe Donner de mettre en doute l’impartialité de Franz Olivier Giesbert et de ses collègues du Renaudot !

Photo Christophe Donner : © Olivier Roller, 2003

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux