Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Dossier spécial Le livre des violences

dossier_vollmannLa parution le 10 septembre prochain de la traduction française du Livre des violences est un événement éditorial majeur. Plusieurs raisons à cela : d’une part, chaque nouveau livre de William T. Vollmann connaît en France une attente grandissante. Cet ouvrage possède une place à part dans l’œuvre de l’auteur : après vingt ans de recherche et d’écriture, ce monumental essai de 3500 pages sur la violence dans le monde paraît en 2003 chez l’éditeur américain McSweeney’s. Sept tomes sous coffret permettent aux fans les plus assidus de l’écrivain de découvrir cet ouvrage hors norme, agrémenté de milliers d’illustrations, photos prises par l’auteur, et plusieurs centaines de pages d’annexes. Bien que vendus 400 dollars, les 5000 exemplaires du premier et unique tirage sont épuisés presque immédiatement. Un an et demi plus tard, une version condensée de près de 1000 pages est éditée en un seul volume chez HarperCollins.
Dès la parution américaine de l’édition intégrale, de nombreuses rumeurs sur une éventuelle traduction française ont fait jour. Il aura donc fallu attendre six ans pour que l’éditeur Tristram, qui détient les droits en France, ne vienne à bout de cette traduction titanesque. Afin de marquer cette date, nous consacrons au livre un dossier spécial composé de quatre parties.

Le livre des violences, une histoire orale

Comment mener à bien la publication d’un ouvrage de 3500 pages ? Une fois l’écriture du Livre des violences achevée, une aventure éditoriale hors du commun démarrait pour le petit éditeur McSweeney’s, basé à San Francisco. Dans un numéro de la revue éponyme de décembre 2003, quelques semaines à peine après la parution du livre, Gideon Lewis-Kraus interviewait de nombreux intervenants ayant participé à l’édition du livre. Un document passionnant que nous avons traduit dans son intégralité.

Interview de Jean-Hubert Gaillot

Co-fondateur des éditions Tristram, Jean-Hubert Gaillot est l’éditeur français du Livre des violences. Il raconte les sept ans qui ont précédé cette publication, et comment s’organise la mise en place du livre dans les librairies françaises.

Deux extraits du livre

Afin de mieux cerner le livre, nous présentons deux extraits de l’édition française : le début de la préface, et celui du premier chapitre, « Méditations sur la mort ».

Imperial, le nouveau document de Vollmann

Après Le livre des violences et Pourquoi êtes-vous pauvres (paru en France chez Actes Sud), William T. Vollmann vient de terminer un nouvel essai monumental, Imperial, que nous vous présentons en avant-première. Paru début août aux Etats-Unis, le livre revient sur l’histoire chaotique de la Vallée impériale, située en Californie du Sud, à la frontière du Mexique. Zone particulièrement aride, la vallée fut pendant longtemps le lieu privilégié de l’immigration clandestine, avant que les formidables potentialités de son sol ne soient découvertes au début du XXè siècle. Après avoir détourné les eaux du fleuve Colorado pour l’irriguer, la vallée impériale est aujourd’hui l’une des principales plaines agricoles des Etats-Unis. Dans Imperial, Vollmann revient sur l’histoire tumultueuse de l’endroit, après une enquête sur les lieux pendant près de dix ans, et de nombreuses recherches historiques.

« Le livre des violences » de William T. Vollmann, traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Paul Mourlon, Éditions Tristram, 960 pages, 35 €. Parution le 10 septembre.

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Une réponse à “Dossier spécial Le livre des violences”

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux