Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Le livre des violences de William T. Vollmann, une histoire orale

dossier_vollmannsign

William T. Vollmann : « J’ai travaillé et travaillé, jusqu’à ce que ce soit fini. Puis j’ai travaillé encore. Et voilà. »

Les origines du projet

Susan Golomb, agent de Vollmann : « Lorsque Bill m’a contacté pour que je le représente, après avoir travaillé seul plusieurs années, il m’a posé une condition pour m’occuper de ses travaux passés et futurs : vendre un manuscrit de 4000 pages sur les origines et les implications éthiques de la violence. Le manuscrit devait être publié dans son intégralité, accompagné de pages d’annotations et notes de pied et, oh, de très nombreuses illustrations. Bill surnomma le projet “ma chaîne et mon boulet”. J’ai trouvé de nombreux éditeurs dans de grandes maisons qui étaient prêts à publier le livre, qui ont tout fait pour convaincre leur direction. Mais hélas, aucun grand éditeur n’a trouvé comment gérer la logistique, les problèmes d’impression, la fixation du prix, l’acheminement et la distribution d’un travail aussi volumineux et sérieux (comprenez : non profitable). »

Dave Eggers

Dave Eggers

Chris Sweet, administrateur du site web des fans de Vollmann : « J’ai pris connaissance du Livre des violences il y a une dizaine d’années. Quelqu’un m’avait envoyé la liste des projets en cours de Bill, et Le livre des violences en faisait partie. A ce moment-là, je ne savais rien du livre. Je connaissais juste le titre. Au fil des années, la rumeur autour du livre enflait. La lecture des extraits parfois publiés dans des revues littéraires était accompagné d’une profonde frustration, car je pensais que le projet ne verrait jamais le jour dans son intégralité. La probabilité de trouver un éditeur était très faible. »

Dave Eggers, éditeur chez McSweeney’s : « Il y a cinq ans, j’ai lu un extrait du Livre des violences dans Grand Street (revue artistique américaine disparue en 2004 – NdT), et j’ai tenté de savoir quand le texte serait publié dans son intégralité. J’ai écrit à Vollmann pour lui proposer de publier d’autres extraits, ce qui l’a amené à nous confier ‘The old man’, qui parut dans le septième numéro de McSweeney’s.  J’ai su, par Vollmann je crois, qu’il y avait un éditeur qui allait s’occuper de  l’intégralité du Livre des violences. J’ai donc attendu cette parution. Quelque temps après, je l’ai rencontré à une lecture chez Black Oak Books, à Berkeley. Pendant les questions du public, j’ai appris que le projet était orphelin, sans maison d’édition. Une fois chez moi, je me suis lancé dans quelques calculs, et j’ai écrit à Vollmann pour lui annoncer que McSweeney’s pourrait trouver un moyen de publier le livre. C’était à l’hiver 2001 et, quelques mois plus tard, Bill, Susan, Barb Bersche (éditeur chez McSweeney’s) et moi avons trouvé un arrangement. Et tout cela sans avoir seulement vu le livre. »

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Une réponse à “Le livre des violences de William T. Vollmann, une histoire orale”

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux