Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

A Hollywood, les scénaristes en grève ouvrent la route au cinéma indépendant

greve1

La grève des scénaristes américains vient d’avoir une influence inattendue sur le cinéma indépendant. En effet, le mouvement de ces derniers, réclamant des droits d’auteurs sur les films qu’ils écrivent, met en péril une bonne partie du monde de l’audiovisuel et du cinéma. Après l’arrêt des tournages de la quasi-totalité des séries TV en cours, la pénurie de scénarios risque aujourd’hui de diminuer de manière significative le nombre de films à sortir l’an prochain outre-atlantique. Ainsi est né ces derniers jours un véritable rush des grands studios vers les films attendus pour le festival de Sundance 2008 (du 17 au 27 janvier prochains), qui annoncera sa sélection la semaine prochaine.
greve2Bien sûr, le festival de Sundance, créé en 1981 par Robert Redford, attire chaque année les distributeurs en quête de “sang frais” à ajouter à leurs films de l’année (nous vous en parlions l’an dernier). Mais jusqu’à aujourd’hui, seuls les indépendants, ou les filiales “arthouse” des majors entraient dans la danse des enchères aux droits. Des sommes astronomiques étaient ainsi payées aux producteurs, même si les studios ne savent souvent pas que faire de leurs achats ! L’an dernier, Paramount Vantage avait déboursé la somme record de huit millions de dollars pour les droits mondiaux de la comédie Son of Rambow. On attend depuis le simple annonce d’une date de sortie…
La donne cette année est radicalement différente, car les plannings de sorties 2008 risquent d’être nettement moins chargés qu’en 2007 ! Hier dans le Hollywood Reporter, un cadre supérieur d’un grand studio déclarait : « Il y a beaucoup de films anglophones interprétés par des stars prévus cette année [à Sundance]. Et cela signifie que les enchères cette année n’auront pas seulement lieu entre indépendants, mais que les studios vont aussi donner de la voix ! ». Ainsi, les cadres des majors hollywoodiennes font déjà leurs bagages en direction des rues enneigées de Park City (Utah, photo ci-contre), pour y faire leurs emplettes en pellicule.
greve3Mais bien entendu, ce sont d’abord et avant tout les films avec des têtes d’affiches qui seront courtisés, afin de remplacer avec un minimum d’efficacité les blockbusters potentiellement absents à l’appel. En tête des “wish lists” se trouvent ainsi trois longs métrages : The Great Buck Howard, écrit et réalisé par Sean McGinly dans lequel Tom Hanks s’oppose à son fils (Colin Hanks, fils de l’acteur) qui souhaite prendre la place d’un célèbre illusionniste sur le déclin (John Malkovich) ; What just happened ?, une comédie satirique de Barry Levinson dans laquelle Robert de Niro est un producteur hollywoodien perdu entre les desiderata multiples des protagonistes d’un film (Bruce Willis et Sean Penn jouent leurs propres rôles) ; enfin, on comptera sur Phoebe in Wonderland, une comédie familiale dans laquelle une petite fille (Elle Fanning, vue dans Babel) s’échappe des contraintes du quotidien via un monde imaginaire, y étant incitée par sa mère (Felicity Huffman, la Lynette des Desperate housewives).
Toutefois, les grosses pointures ne feront pas le bonheur de tous, et des surprises à petit budget devraient aussi tirer leur épingle de ce jeu de gros sous. La preuve ? Focus Features, filiale de Universal, a d’ores et déjà acquis In Bruges, qui fera l’ouverture de Sundance 2008 (photo ci-contre). Colin Farrell et Brendan Gleeson interprètent dans cette comédie noire deux tueurs à gages anglais qui, en vacances en Belgique flamande, vont avoir maille à partir avec la mafia locale. Et les premières rumeurs affirment déjà que le film n’est pas exactement dans les codes politiquement corrects acceptés d’ordinaire par les superproductions américaines…

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux