Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Agnès Varda expose à Sète ses variations sur la mer

varda1

« Contemplatrice heureuse des vagues qui se succèdent jusqu’au sable, j’ai choisi résolument de présenter des eaux calmes, oubliant les tempêtes spectaculaires, les navigateurs courageux et les sportifs aquatiques hyperactifs » écrit Agnès Varda dans la présentation de sa nouvelle exposition. A la demande de la région Languedoc-Roussillon, la photographe et réalisatrice a conçu La mer… et Setera, une expo interactive qui se tient actuellement à Sète, dans un bâtiment faisant face au port. Sétoise d’adoption et de cœur, Varda fait un beau retour sur l’Ile singulière, quelques mois après y avoir tourné une partie de son documentaire Les plages d’Agnès.
Dans les trois salles consacrées à l’exposition, dix œuvres multimédia offrent au visiteur un jeu mélancolique et sensible sur le thème de la mer. La première salle est probablement la plus impressionnante. Elle s’ouvre sur “Miroir miroir, dis moi quelle est la plus calme des mers ?”, immense installation composée d’un jeu de miroirs et de deux écrans projetant plusieurs montages de vues de la mer. Les réflexions et diffractions provoquées par l’ensemble offrent une impression d’immensité sans toutefois provoquer de panique, la douceur des vagues et de l’ambiance sonore nous mettant immédiatement dans la douce ambiance du lieu.
Viennent ensuite “La mer, la mer, toujours recommencée” et “Bord de mer”. La première est une composition d’écrans fixes et animés cachés derrière de petites lucarnes. La seconde récrée la douceur d’un bord de mer calme, une vague filmée venant s’échouer sur un tas de sable bien réel.

Pages: 1 2 3 4

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (1 votes, Note: 5, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux