Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Coup de “jeune“ chez les Goncourt

gonc1

Dévoilée le 1er avril, la nouvelle serait aisément passée pour un poisson. Mais non, les jurés Goncourt ont dévoilé la décision de la manière la plus sérieuse. Une dépêche AFP fracassante l’a confirmé : « Ça bouge chez les Goncourt ! L’académie a fixé à 80 ans l’âge limite des futurs membres du jury qui attribue chaque année le prestigieux prix ». Et la grande nouvelle n’est pas venue seule…
Car ce n’est pas la seule décision prise lors de cette réunion mensuelle du jury. Assoiffée de “cassure”, les sept jurés présents ont également statué sur « l’incompatibilité entre une fonction à l’Académie Goncourt et toute fonction rémunérée chez un éditeur ». Cette restriction sera inscrite dans le règlement du prix. Une annonce qui, toujours selon l’AFP, est le fruit d’une longue réflexion entamée début janvier, après les polémiques qui avaient entaché, à l’automne dernier, la crédibilité des prix littéraires.
Concernant la limite d’âge, l’académie a annoncé que tout juré de plus de 80 ans serait automatiquement nommé membre honoraire. Ces derniers peuvent toujours assister aux célèbres déjeuners du jury, mais ne participent plus aux votes, qui ont généralement lieu avant de passer à table. Avant même la-dite réunion, Daniel Boulanger avait demandé, à 85 ans, le statut de membre honoraire « pour raison de santé ».
A propos de ces bouleversements, la jurée Françoise Chandernagor a déclaré que « c’est bien si ça fait progresser les choses », déplorant que le Goncourt soit désavantagé, à cause de son carcan juridique, par rapport à d’autres prix qui « peuvent plus facilement changer leurs règles du jeu ». Un emballement certes un peu prématuré, puisque ces annonces doivent être validées avant leur application par les Ministères de tutelle de la Culture, de l’Intérieur, ainsi qu’au Conseil d’Etat qui les fixera par décret. Ce qui nous amène à probablement après le prix 2008.
gonc2 Mais comme tout, les bonnes intentions ont aussi leur limite. Car aucune de ses dispositions ne s’appliquera aux jurés en place. Concernant les fonctions rémunérées d’un membre du jury chez un éditeur, Françoise Chandernagor a estimé que la restriction ne concernait aucun membre du jury actuel. Ce qui clôt la question, un peu vite et sommairement certes, mais a le mérite de mettre la question de côté.
La limite d’âge, elle, ne sera pas non plus appliquée aux académiciens en place, mais aux nouveaux entrants qui devront être nommés d’ici le printemps. Il faut dire que des dix jurés initiaux, il n’en reste plus que huit, après le départ en janvier de François Nourissier et, donc, l’arrêt des fonctions actives de Daniel Boulanger. Et sur les huit membres restants, soulignons que la limite d’âge ne concernerait que… la moitié d’entre eux ! En l’occurrence, la présidente Edmonde Charles-Roux, également doyenne à 87 ans, Robert Sabatier et Jorge Semprun, 84 ans chacun, et le benjamin du quatuor, Michel Tournier, qui compte 83 joyeux printemps.
Mais gardons-nous bien de nous lancer dans un “jeunisme” effréné. Car si la limite d’âge a toute leur importance, elle ne fait pas pour autant l’entière crédibilité d’un prix. En l’occurrence, n’aurait-il pas été plus judicieux de limiter le nombre de tours permettant l’attribution du prix, afin d’éviter les déconvenues de 2007, qui ont laborieusement couronné le déjà oublié Alabama song au… quatorzième tour ? Car il est de notoriété publique que les “amitiés” des jurés au cœur des maisons d’édition sont autrement plus nuisibles à la réputation d’un prix que l’âge de ces jurés. Et ici, tout le monde s’est rapidement voilé la face. Mais il est vrai qu’il est autrement plus facile de vérifier la date de naissance de quelqu’un que de prouver ses collusions secrètes.

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux