Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Interview Philippe Pollet-Villard : « Je ne fais que traverser le cinéma et la littérature »

Est-ce difficile d’écrire ?

P.P.-V. : Si cela l’était, je ne le ferais pas ! Je suis venu tardivement à l’écriture, personne ne m’y obligeait, même pas moi-même ! Et puis, en outre, je n’y crois pas à cette idée de souffrance dans l’écriture. Je pense que si les gens souffraient vraiment, ils n’écriraient pas. On aime peut-être l’idée de souffrir, mais la véritable souffrance empêche de réitérer l’expérience. Ce week-end, par exemple, je me suis écrasé le doigt en voulant casser un arbre, et bien, si on me proposait de le refaire, je dirais non ! Ça c’est de la souffrance. J’accepte le trouble qui existe dans l’écriture, l’inconnue, l’idée de me perdre, de ne pas savoir où je vais. Quand on écrit, on est un peu aveugle, on ne contrôle pas tout.

Avant d’écrire, étiez-vous quelqu’un de torturé ?

P.P.-V. : Totalement. J’étais dans un rapport assez brutal avec les gens, qui s’explique par le fait que la pub n’est pas un milieu facile : il y a très peu de courage, beaucoup de lâcheté ordinaire, comme à la télévision d’ailleurs. Je me suis battu et j’ai hérité d’une image de type très colérique qui s’énerve facilement. Avec le recul, je sais que c’était une réaction non pas déplacée, mais juste dans cet environnement. Auparavant, je subissais, aujourd’hui, je choisis les gens que je vois et qui m’entourent.

Un César et un Oscar, ça change quoi ?

P.P.-V. : C’est important pour le financement. Cela me fait plaisir également pour les producteurs qui m’ont soutenu. Pour moi, la plus grande satisfaction reste néanmoins celle du travail accompli, du travail bien fait ; aucun prix ne peut apporter cette sa satisfaction-là. Quand on réussit à dépasser ses propres peurs, c’est un sentiment formidable, la reconnaissance vient après.

Et les inconvénients d’un prix, littéraire ou cinématographique ?

P.P.-V. : Je me méfie de tous les « milieux », avec leurs codes que l’on essaie de vous faire adopter de gré ou de force. J’ai eu la chance d’avoir plusieurs vies et d’exercer divers métiers, par conséquent, je ne fais que traverser le milieu du cinéma, de la littérature. Il faut accepter l’idée de passer, on apprend beaucoup en rencontrant des gens nouveaux, mais chaque milieu génère aussi une pollution, une intoxication mentale. C’est parfois mortifère.

Propos recueillis par Nathalie Six

« La fabrique de souvenirs » de Philippe Pollet-Villard, Ed. Flammarion, 240 pages, 18 euros.

Pages: 1 2 3 4

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (2 votes, Note: 3, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux