Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Interview Philippe Pollet-Villard : « Je ne fais que traverser le cinéma et la littérature »

Aujourd’hui, vous considérez-vous comme écrivain ? Quel est votre métier ?

P.P.-V. : Je passe mon temps à écrire ! J’ai plusieurs carnets avec moi et où que j’aille, dans le train, dans le bus, j’écris. J’ai découvert le plaisir d’écrire finalement très tardivement. Ce n’est pas un rêve de gosse, ce qui m’enlève sûrement les appréhensions d’un jeune auteur qui a trop lu et se sent bridé. N’ ayant pas été bercé par des références littéraires pendant mon adolescence, je ne me compare à personne.

pollet3Quelle est la différence entre l’écriture d’un scénario et celle d’un livre ?

P.P.-V. : Dans un livre, on peut dériver, c’est très curieux, on raconte des choses qui nous échappent,. Puis en le relisant le lendemain, on est surpris de ce que l’on a pu soi-même écrire, on navigue dans l’irrationnel. En outre, on peut se mettre dans la tête d’un personnage, d’un décor, d’un objet, alors qu’un scénario, c’est rationnel, tout doit se traduire en image.
Le cinéma, puisque je suis à la fois réalisateur et acteur, est très physique. Il faut sans cesse passer d’un côté et de l’autre de la caméra, sortir de son rôle pour entrer dans la peau du celui du metteur en scène, c’est épuisant, presque un combat, savoir gérer son propre trac et celui des autres, et l’utiliser comme une matière dans une scène.

Est-ce plus facile de toucher un public avec des mots ou avec des images ?

P.P.-V. : La question pour moi serait plutôt : qu’est-ce qui est le plus agréable ? J’adore l’idée du livre qui arrive entre les mains de quelqu’un et qui va mettre un temps fou à être lu. Parfois, les livres que l’on offre, ne sont pas ouverts, et puis un jour, la personne revient vers vous et on sent dans ses yeux, qu’elle a fait un voyage avec « nous », les écrivains. Cette intimité partagée entre le lecteur et l’auteur, qui est assez longue en fait, est magique ! Le film est plus bref dans le ressenti. En ce qui me concerne, c’est un peu différent car je joue aussi, donc je peux m’accorder le plaisir de m’installer en anonyme dans une salle de projection, de voir une personne sur l’écran qui est moi, et d’entendre les spectateurs rire autour de moi. C’est extraordinaire, c’est un sentiment bénéfique, de faire plaisir aux gens.

Pages: 1 2 3 4

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (2 votes, Note: 3, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux