Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Interview Jean Teulé : «Lorsque une population oppressée explose, elle fait une connerie»

jean_teule

Succéder à un immense succès commercial et critique est probablement l’un des tournants les plus délicats dans la carrière d’un artiste. C’est le défi qui s’est présenté à Jean Teulé, un an à peine après Le Montespan, qui avait autant séduit les critiques littéraires que le fameux “lecteur qui ne lit qu’un roman par an”. Mais Teulé, qui en a vu d’autres, relève le pari haut la main avec Mangez-le si vous voulez, brillante reconstitution d’un méconnu faits divers atroce du XIXè siècle.
Mardi 16 août 1870. Alain de Monéys, jeune premier adjoint du maire de Beaussac, minuscule village du Périgord, se lève pour se rendre à la foire de Hautefaye, la bourgade voisine. De Monéys est un homme valeureux, patriote, qui s’apprête à partir à la guerre contre la Prusse. Il ne cesse de vouloir le bien de ses voisins, est aimé de tous. Pourtant, un malentendu sur la place de Hautefaye va faire basculer sa vie dans un cauchemar. Rapidement, les 600 visiteurs de la foire, qui reconnaissaient tous ses qualités humaines, deviennent fous. En deux heures, l’impensable va se produire : de Monéys sera lynché comme une bête, avant de finir mangé dans un délirant méchoui !
En cent pages seulement, Jean Teulé recrée le chemin de croix imposé à de Monéys. En plus d’être une brillante étude de la psychologie des foules, le livre est une nouvelle illustration de la folie chère aux écrits de Teulé. Et l’auteur n’oublie pas, malgré le contexte horrible, d’insuffler à son texte une dose d’humour noir qui fait mouche. Et l’on parie sans trop de risques que Mangez-le si vous voulez sera à nouveau un gros succès de librairie.
Jean Teulé a accepté de nous parler de son livre. L’occasion pour nous de revenir sur sa très diversifiée carrière littéraire, et l’interroger sur la situation sociale de la France d’aujourd’hui.

Pages: 1 2 3 4 5

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux