Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Le Club du vendredi 13 condamne le statut de “martyr” du film français de genre

martyrs

Soixante personnalités du monde du cinéma français ont annoncé hier, dans le magazine professionnel Le film français, la création du Club du vendredi 13. Son but ? Provoquer un électrochoc dans le petit milieu du cinéma français, en mettent au grand jour le statut du cinéma de genre national. Celui-ci ne bénéficie pas des indispensables aides publiques, et le prive souvent d’une distribution traditionnelle à cause d’interdiction aux moins de 16 ans ou aux mineurs.
frontieresLe Club du vendredi 13, instigué par Franck Ribière (producteur et distributeur à La Fabrique de Films) et Xavier Gens (réalisateur du très controversé Frontières, entend bien ajouter ses revendications à celles déjà formulées dans un rapport du Club des 13, mené par Pascale Ferran (Lady Chaterley). Ce dernier a pour objectif de défendre « la diversité dans le cinéma français », grâce notamment à un soutien plus actif du cinéma indépendant et d’art et essai.
A l’origine de la colère du Club du vendredi 13 se trouve la situation plus que délicate dans lequel se trouve Martyrs, le nouveau film de Pascal Laugier distribué par Wild Bunch. Passé en commission de classification des films début juin, celui-ci a d’abord été interdit aux moins de 18 ans, ce qui empêche le film d’obtenir une distribution décente dans les salles traditionnelles, une programmation très restreinte sur les chaînes télévisées (Canal+ devra le programmer les films comme un film X), et même un refus de mise en rayon en grande surface lors de sa sortie en DVD. Une véritable catastrophe économique pour Richard Grandpierre, son producteur, qui a tout de suite eu le soutien de la SRF (Société des Réalisateurs de Films), et du Syndicat français de la critique de cinéma. La sortie de Matyrs, originellement prévue le 18 juin, a été repoussée dans l’attente d’une décision en appel.
vinyanDans la création du Club du vendredi 13, Ribière et Gems ont rapidement été rejoints par les réalisateurs Christophe Grans, Alexadre Bustillo et Julien Maury (A l’intérieur), Fabrice Du Welz (Frontières et le futur Vinyan), ainsi que les producteurs et distributeurs Manuel Chiche et Vincent Maraval, à la tête de la société Wild Bunch (à qui l’on doit notamment Irréversible et d’innombrables films de genre français et étrangers). Dans l’hebdomadaire professionnel Le film français, Du Welz explique qu’il « existe aujourd’hui une vraie incompréhension du cinéma de genre. Nos films apparaissent comme déontologiquement douteux à certains ».
Dans l’attente d’une déclaration commune à venir, le Club du vendredi 13 souhaiterait « ouvrir les aides publiques et l’aide sélective à la distribution aux films de genre, d’inciter les régions à investir dans des films selon des critères commerciaux, d’inciter aussi les chaînes hertziennes à soutenir des œuvres qui peuvent recevoir une interdiction, de revoir le système de classification, notamment l’interdiction aux moins de 16 ans et le barème d’appréciation du CNC, et enfin, de donner mandat au médiateur du cinéma pour qu’il veille à ce qu’aucune ségrégation ne soit pratiquée envers les films de genre dans les salles ». Une initiative que nous soutenons fermement et suivrons, bien entendu, avec le plus vif intérêt.

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (1 votes, Note: 5, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux