Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Alcool, une saga culinaire bien frappée

rl08_alcoolUne chose est sûre : il y aura au moins deux romans culinaires dans le Top 15 2008 des meilleurs livres de l’année. Quelques mois après les Recettes intimes de grands chefs de Irvine Welsh, les éditions Au diable Vauvert éditent aujourd’hui Alcool, un roman de Poppy Z. Brite paru aux Etats-Unis en 2004. Et remettent ainsi dans la lumière un genre trop méconnu, à travers un de ses spécimens les plus drôles et tourbillonnants. Envoyez !
Rickey et G-Man sont deux amis d’enfance devenus amants, qui ont passé toute leur vie à la Nouvelle-Orléans. Depuis de nombreuses années, ils écument les cuisines des restaurants de la ville aux postes les plus ingrats. Ils décident de reprendre leur destin en main lorsque Rickey est frappé par une idée de génie. Dans une ville menée au rythme de la picole, ils projettent d’ouvrir un restaurant dont le menu entier serait basé sur l’alcool. Mais les embûches vont poppy_z_britecommencer à paver le chemin des deux jeunes hommes. S’associant à un chanteur devenu restaurateur qui les financera, ils vont devoir éviter leurs anciens patrons crapuleux, un sombre crime commis dans leur chambre froide, et un voisinage peu enthousiasmé par l’ouverture du nouvel établissement…
Croisés dans une des nouvelles du recueil Petite cuisine du diable, Rickey et G-Man portent littéralement Alcool sur leurs épaules. Au croisement d’une galerie de personnages plus barjots les uns que les autres, ils devront affronter tous les ennuis pour mener à bien leur projet, sans parler de leurs doutes et petits tracas quotidiens de leur couple. Mais Alcool plonge avant tout son lecteur dans une ambiance, un univers : celui de la restauration d’une ville aux 1001 établissements. Ouvertures, fermetures, pots de vins, quotidien des cuistots, magouilles des financeurs, tyrannie des gérants… Tout est capté avec un brio dont on imagine qu’il est le résultat de recherches infinies, auxquelles s’ajoutent des années de vécu à la Nouvelle-Orléans, ville de tous les excès.
kitchenconfidentialAlcool est habité par l’influence d’un autre auteur culinaire américain qui cultiva, lui aussi, l’excentricité : Anthony Bourdain, auquel il est rendu un hommage appuyé avec le personnage d’Anthony B.. Chef cuisiner du restaurant new-yorkais Les Halles, Bourdain explosa le genre du livre culinaire en 2003 avec Kitchen confidential. Biographie culte aux Etats-Unis pour les récits des excentricités en cuisine de son auteur, Kitchen Confidential fut un temps un projet d’adaptation du cinéaste David Fincher, avant de devenir une série TV éponyme qui ne connut aucun succès. Il a été traduit en France par les éditions NiL en 2005, sous le titre quasi-insultant de Cuisine et confidences : mémoires toqués d’un chef branché, mais n’en reste pas moins une lecture indispensable pour les amateurs du genre.
Dans sa furie, on regrettera quand même qu’Alcool s’alourdisse de quelques pages longuettes dans son dernier tiers, qui conduisent à une fin un peu bâclée et décevante. Comme si Brite, étourdie par le tourbillon de son roman, avait voulu en freiner la folle course coûte que coûte.

« Alcool » de Poppy Z. Brite, Traduit de l’Anglais (Etats-Unis) par Morgane Saysana, Editions Au diable Vauvert, 480 pages, 20 €. Parution le 4 septembre.

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux