Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Paroles de rockeurs

rd

Les artistes de rock et la littérature ont rarement fait bon ménage. Certes, de nombreux livres de spécialistes ont aujourd’hui une importance littéraire incontestée (on pense notamment à Lester Bangs, Greil Marcus ou Nick Cohn), mais seules quelques bios souvent commerciales s’attachent aux artistes eux-mêmes. Les amateurs du genre peuvent toutefois se réjouir : deux ouvrages, de styles très différents, revisitent l’œuvre de deux légendes du genre, Lou Reed et Bob Dylan.
reed« A un certain point avec de la chance – vous avez un recueil. Pas un “Best-of” mais tout, depuis le tout début jusqu’à aujourd’hui… » écrit Lou Reed dans les toutes premières lignes de Traverser le feu. L’ouvrage est, par sa nature même, un événement. Regrouper l’intégrale des textes d’une légende du rock, fondateur d’un groupe mythique (The velvet underground) et auteur de nombreux albums mémorables, ne peut passer inaperçu. Lorsqu’on ajoute à ces textes une traduction aussi proche que possible de l’essence du texte, le projet prend une dimension littéraire. Et quand on met le tout en forme en abolissant les règles de la traditionnelle mise en page, la démarche crée alors un livre de poésie quasiment expérimental. Pas étonnant donc que Traverser le feu ne soit pas édité dans une maison spécialiste des gros tirages, mais dans une collection littéraire les plus exigeantes du paysage français, Fiction & Cie aux éditions du Seuil. Pour n’en citer que quelques uns parus récemment, rappelons que les textes de Lou Reed y côtoient quelques monstres de la littérature tels que Thomas Pynchon, J.M. Coetzee ou Robert Coover. Un tour de force, pour un des livres les plus percutants de l’année.

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux