Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Rien ne se passe comme prévu, Hollande personnage littéraire pour Laurent Binet

Après avoir envahi les médias, la campagne présidentielle de François Hollande se retrouve au cœur d’un roman. Inutile de le préciser, le curieusement titré Rien ne se passe comme prévu est annoncé depuis le mois de mai comme l’un des titres-phare de la rentrée littéraire et, qui sait, l’un des candidats aux prix de novembre. Grasset, qui publie l’ouvrage le 22 août, est déjà sur les dents pour une sortie qui sera un événement tant littéraire que politique.
Les amateurs de littérature reconnaîtront sans peine l’auteur de l’ouvrage, A 40 ans, Laurent Binet est l’un des jeunes écrivains français les plus prometteurs. Auteur de plusieurs essais (dont Vie professionnelle de Laurent B., journal de son expérience de prof), le grand publie l’a découvert en 2010 avec un premier roman très remarqué, HHhH. Le livre, qui racontait la vie du criminel de guerre Reinhard Heydrich, a obtenu le Goncourt du premier roman l’année de sa parution, et connu un fulgurant succès public essentiellement basé sur le bouche-à-oreille.
Sur la couverture de Rien ne se passe comme prévu, deux affiches électorales de François Hollande photographiées dans un noir et blanc contrasté se superposent, donnant au candidat une attitude aussi drolatique que menaçante. Une ambivalence traduisant parfaitement la teneur annoncée du texte.
Car Binet, s’inspirant du “gonzo journalisme” cher à Hunter S. Thompson, a choisi de raconter la compagne à la première personne. Selon Grasset, l’écriture dénote d’une « dimension burlesque », tandis que le texte « ne se limite pas à un simple portrait de Hollande mais évoque abondamment les seconds rôles (Moscovici, Valls, Montebourg…) ainsi qu’une foule d’anonymes rencontrés au fil des déplacements dans les usines, les écoles, la rue… ».
Une dimension politique également au cœur de l’ouvrage. Le communiqué de présentation du livre explique que, « au-delà du résultat, l’un des enjeux dramatiques du livre est le suivant : l’auteur, qui observe jour après jour l’altération de sa subjectivité, va-t-il finalement se convertir à la sociale-démocratie et voter Hollande ou tenter le diable, oublier 2002 et voter Mélenchon ? ».
Pour l’heure, l’éditeur Grasset garde le livre au secret total. Aucun extrait n’a été publié, et seuls une poignée de privilégiés a pu lire le roman. Afin d’éviter les fuites, la plupart des journalistes ne recevront l’ouvrage que quelques heures avant sa parution en librairie. L’enjeu éditorial est de taille : en août 2007, le récit de la campagne de Nicolas Sarkozy par l’écrivaine Yasmina Reza, L’aube, le soir et la nuit, paru chez Flammarion, s’était vendu à 100 000 exemplaires dans le seul premier week-end suivant sa parution !
Rien ne se passe comme prévu est le troisième ouvrage inspiré par la campagne de François Hollande. On a déjà pu lire Campagne présidentielle – 200 jours dans les pas du candidat François Hollande…, bande-dessinée de Matthieu Sapin, dessinateur de presse chez Libération, ainsi que le l’album de photos François Hollande Président de Stéphane Ruet, dont les légendes ont été signées par Valérie Trierweiler.
La compagne de François Hollande devrait par ailleurs être elle aussi très présente cette rentrée, puisque trois ouvrages lui étant consacrés sont annoncés, ainsi qu’une pièce de chansonniers au titre évocateur : Ne me tweete pas…

« Rien ne se passe comme prévu » de Laurent Binet, éditions Grasset, 290 pages, 17 €. parution le 22 août.

Page suivante : présentation de l’éditeur

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (1 votes, Note: 5, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux