Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Le Roi pâle, ultime éclair de génie de David Foster Wallace

Même si Infinite jest est toujours porté aux abonnés absents des plannings de parution français, les éditions Au diable Vauvert promettent néanmoins pour cette rentrée une belle surprise aux lecteurs du regretté David Foster Wallace. L’éditeur gardois annonce pour le 13 septembre la parution de l’ultime roman de l’auteur, Le Roi pâle, sur lequel il travaillait encore au moment de son suicide en septembre 2008.
Le texte sera disponible en Français moins de deux ans après sa publication américaine, en avril 2011. Un tour de force, compte tenu de l’ampleur (650 pages imprimées serrées) et la complexité du texte, dû à Charles Recoursé, traducteur attitré du grand DFW depuis la parution française en 2009 de son premier roman, La fonction du balai. Sans même parler du défi éditorial que représente la publication du roman inachevé d’un auteur qui, s’il bénéficie d’un lectorat fidèle, n’est demeure moins pas moins limité à quelques centaines de passionnés.
On doute pas, cependant, que le livre sera l’un des évènements étrangers de la rentrée 2012. C’est à Michael Pietsch, éditeur de Infinite jest et ami de Wallace, qu’est revenue la tâche très ardue d’assembler des milliers de pages de manuscrit non mises en forme, retrouvées par sa veuve dans le garage de l’auteur après sa mort.
Comme il l’explique dans une longue note introductive au livre, « Assembler la meilleure version possible du Roi pâle » a été « le plus grand défi que j’ai eu à affronter. Mais après avoir lu ces brouillons et ces notes, je voulais que ceux qui appréciaient le travail de David puissent voir ce qu’il avait créé ». Parmi les défis relevés par Pietsch, harmoniser les noms des personnages, que Wallace changeait tout le temps, ou mettre de l’ordre entre les innombrables brouillons et ébauches de chaque chapitre.
Après avoir situé le gros de l’action de Infinite jest dans un club de tennis, Wallace nous plonge ici dans le quotidien d’un centre de perception des impôts. L’auteur met en scène son propre personnage en apprenti de l’administration, qui observe l’ennui grandissant de ses collègues de bureau face à la monotonie de leur travail. Une nouvelle façon pour DFW de sonder les malaises de l’Amérique moderne, dans un texte foisonnant devenu malheureusement son livre-testament.

« Le Roi pâle » de David Foster Wallace, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Charles Recoursé, Editions Au diable Vauvert, 650 pages, 29 €. Parution le 13 septembre.

Page suivante : présentation de l’éditeur et première page

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (13 votes, Note: 4, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux