Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Interview Frédéric Martel : « La plupart des actions culturelles de Nicolas Sarkozy seront à abolir »

En quoi ces divers éléments peuvent-ils représenter un atout électoral ?

F.M. : La politique culturelle sarkozyste, qui est incohérente, chaotique, et sans vrai résultats, pourra difficilement représenter un atout électoral pour lui en 2012. Par contre, son rapport à la culture et aux médias, la manière avec laquelle il va construire sa communication, peut être décisive dans cette bataille.
J’ai vécu comme tout le monde les élections de 2002 en France, et j’ai surtout vécu la réélection de George Bush aux États-Unis en 2004. Ce qui m’a beaucoup marqué est la façon avec laquelle ce président, qui était mal aimé par l’élite, par la presse et les Américains cultivés, a réussi à être réélu en faisant la guerre culturelle. Je me demande donc si Sarkozy, d’une manière ou d’une autre, ne peut pas à son tour gagner cette bataille-là à nouveau en France. C’est bien le risque pour moi, même si j’assume clairement mon engagement à gauche dans ce livre.

Si Sarkozy venait à perdre cette élection, lesquelles de ses initiatives culturelles vous semblent-elles les plus urgentes à abroger par son successeur ?

F.M. : Il faut d’abord comprendre qu’une élection se base sur la durée, sur des fondamentaux très profonds. En ce sens, il existe des marqueurs très forts qui peuvent contribuer à faire perdre Sarkozy. La nuit du Fouquet’s, l’Epad de Jean Sarkozy, et « Avec Carla c’est du sérieux », sont par exemple trois points décisifs dans les difficultés qu’il rencontre aujourd’hui.
Pour répondre plus précisément sur les problèmes de la politique culturelle de Sarkozy, l’essentiel est que la plupart de ses propositions ont échoué. La Maison de l’histoire de France sera à revoir et à abolir sans doute, la loi Hadopi sera à abolir immédiatement, la “Carte Musique” pour les jeunes sera à abolir également, de même que cette idée de la “culture pour chacun”. Je pense néanmoins que le travail de son successeur pour les supprimer ne sera pas très difficile, puisque la plupart de ces idées ont échoué, ou sont impraticables, ou encore suffisamment déconsidérées pour rendre leur abolition facile.
Néanmoins, je ne veux pas être caricatural : la question du droit d’auteur à l’heure d’Internet reste une vraie question, très complexe. Si la gauche arrive à pouvoir, elle aura à imaginer de façon très professionnelle une solution technique qui fonctionne, que je n’ai pour l’instant pas forcément vue dans les programmes de ses candidats.

A ce sujet, les projets ou annonces des candidats concurrents de Nicolas Sarkozy aux présidentielles 2012 vous rendent-il optimiste sur leurs politiques culturelles respectives ?

F.M. : Je n’étais pas un grand partisan de François Hollande pendant les primaires socialistes, je ne suis donc ni naïf ni aveuglé. Je pense en même temps que un président “normal” est aussi un président qui laisse faire son ministre de la Culture et son premier ministre. Je pense qu’aujourd’hui Frédéric Mitterrand est très déconnecté des décisions, qui se prennent souvent à l’Elysée, et j’espère que l’on retrouvera un vrai ministre qui regardera les dossiers, et tranchera ensuite.
Je pense par ailleurs que si l’on a un président moins égocentrique, moins orgueilleux, qui pense moins à la culture de chacun qu’à la culture pour tous, on aura une politique culturelle repensée, modernisée et dépersonnalisée, contrairement à ce que Sarkozy a fait.

Pages: 1 2 3 4 5

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 The tree of life Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux