Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Le Dahlia noir de James Ellroy adapté en BD en 2013

Le site d’information Mediapart annonçait hier la mise en chantier de l’adaptation en BD d’un des classiques récents du roman noir, Le Dahlia noir de James Ellroy, paru en 1987. L’album, dont la parution est prévue début 2013, sera scénarisé par Matz et dessiné par Miles Hyman, et publié dans la collection commune créée par les éditions Casterman et Rivages Noir, sous l’égide de François Guérif, dans le but de donner un traitement BD à grands romans noirs. Les deux auteurs du Dahlia noir y avaient d’ailleurs déjà collaboré sur l’adaptation, parue en 2008, de Nuit de fureur de Jim Thompson.
Adapter Le Dahlia noir en bande-dessinée nécessitait évidemment d’obtenir l’accord de l’auteur du roman original, James Ellroy, qui n’est pas connu comme le plus avenant concernant la mise en images de ses œuvres. Ellroy, qui évoquait à travers ce livre l’histoire très personnelle du meurtre de sa mère, n’a évidemment pas été facile à convaincre, et de nombreux mois de négociations ont été nécessaires avant d’obtenir son accord.
« Adapter un tel roman est un défi, le travail avec l’auteur est intense car les écrivains ont une vision de leur texte, de leur univers explique Miles Hyman. Le fait de voir cette vision ‘détournée’ (dans une adaptation cinématographique par exemple) leur est difficile : on sent que certains sont mal à l’aise à l’idée de voir des images ». Pour Le Dahlia noir, le dessinateur a dû présenter à Ellroy de nombreux croquis et esquisses préparatoires. L’auteur n’en a pas moins posé des limites et des interdictions dans la mise en images de son texte. D’autant que la version cinéma du roman, qui est l’un des plus mauvais films de Brian de Palma, avait déjà de quoi échauder l’auteur…
Pour la mise en images du livre, qui se déroule dans le Los Angeles en constante modifications des années 40, le dessinateur s’apprête à retourner vivre dans le cité des anges. Hyman souhaite que Ellroy lui fasse découvrir “son” Los Angeles, car il explique que Le Dahlia noir est un texte où le lecteur part à « la rencontre des différents aspects de Los Angeles. On peut se réveiller le matin dans le désert, passer au milieu d’une ville très urbaine, très dense et finir le soir face à la mer ».
Le livre, qui comprendra environ 150 pages, a nécessité un énorme travail préparatoire du dessinateur, notamment sur la morphologie des personnages. Hyman souhaite en effet se rapprocher le plus possible de leurs caractères respectifs dans le livre, tout en oubliant les acteurs qui les avaient incarné dans le film. Viendront ensuite le dessin des planches elles-mêmes, qui seront réalisées au fusain, d’après les indications de découpage du scénariste Matz (qui s’est fait aider pour l’écriture par une guest-star de renom, le réalisateur David Fincher).
Nul doute que le livre sera, à sa parution, l’un des événements éditoriaux du début 2013. D’ici là, il est important de noter que Mediapart publiera une série de six articles, suivant toute la fabrication du livre au courant de l’année 2012.

Page suivante : la bande-annonce et
le making of de la BD en vidéo

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux