Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Les instructions, à la découverte d’un nouvel auteur hors-normes

Chaque nouvelle rentrée littéraire n’en serait pas vraiment une sans son livre hors normes, dont la seule parution semble lancer un défi aux centaines de parutions beaucoup plus conventionnelles. Ceux qui se rappellent des sorties de La maison des feuilles, Quartiers de On !, Chameau volant ou, plus récemment, Le livre des violences, savent que ce type d’ouvrages bénéficient autant d’un lectorat attiré par l’aventure que d’un soutien critique sensible à l’innovation. Il ne faut pas oublier non plus que la sortie de ce type d’ouvrages nécessite le courage un brin suicidaire d’une petite structure éditoriale pour rompre avec la frilosité des grands groupes.
La rentrée 2011 ne fera pas exception à cette règle aussi tacite bien établie. Et ce sont les éditions Inculte qui bravent aujourd’hui le risque avec Les instructions, roman-fleuve de près de 1100 pages, qui aura mobilisé deux traducteurs. Paru en novembre dernier aux États-Unis chez le légendaire éditeur indépendant McSweeney’s (une autre société habituée aux projets insensés, tels que la version intégrale de 5000 pages de Rising up and rising down par William T. Vollmann),
Les instructions est le premier roman de Adam Levin, 34 ans, après quelques nouvelles remarquées dans des revues littéraires. Pour son ampleur, sa complexité et son audace littéraire, le livre a immédiatement reçu les éloges enflammées les plus grands médias américains, le qualifiant de « chef d’œuvre » (Village Voice) ou de « révolution littéraire » (The Observer) qui « change toute notre conception de la littérature » (L.A. Times).
Se déroulant sur seulement quatre jours, Les instructions se base sur le “livre sacré” écrit par Gurion ben-Judah Maccabee, adolescent hyperactif surdoué, dont le comportement le pousse dehors des écoles juives de Chicago à cause de son comportement violent. Plagé dans “La Cage”, un programme réservé aux ados à problèmes, Gurion s’adonne à ses tendances messianiques, et se met à écrire, sous l’influence des textes de Philip Roth, un ouvrage à la croisée du guide spirituel et du manuel de guerre, qui lui permettra de soulever une armée d’enfants juifs jouant de leurs pistolets en plastique.
Mêlant longs dialogues, descriptions minutieuses et fac-similés de documents, Adam Levin se libère également ici des conventions formelles du roman. Privilégiant les notes de bas de pages très longues, l’auteur se joue aussi de son propre texte, le plaçant sur des courbes et des lignes penchées, ou lui donnant parfois des airs de “ASCII art” (exemples ci-contre), ces dessins formés de caractères qui fleurissent sur le web et les réseaux sociaux. Autant de libertés qui ont amenés les critiques à le comparer aux auteurs aussi peu conventionnels que talentueux que sont David Foster Wallace, Jonathan Safran Foer ou Mark Z. Danielewski. Autant de références qui, justement, sauront tracer la voie du livre vers les amateurs de littérature hors normes et novatrice. La boucle est bouclée : Les instructions peuvent donc envisager une carrière prometteuse sur les tables des librairies françaises.

« Les instructions » de Adam Levin, traduit de l’anglais (États-Unis) par Barbara Schmidt et Maxime Berrée, Éditions Inculte, 1150 pages, 29,90 €. Parution le 31 août.

Les instructions de Adam Levin – Présentation de l’éditeur


Que représentent quatre jours dans la vie d’un enfant de 10 ans ? Pour Gurion ben-Judah Maccabee, élève surdoué et hyperactif, renvoyé régulièrement des écoles juives de Chicago pour comportement violent, il ne faut pas plus de temps pour préparer la révolution.
Placé dans « La Cage », un programme éducatif pour enfants difficiles, ce « messie potentiel » insolent et érudit connaît les émois d’une passion totale avec son premier amour, June, et se plonge dans l’écriture d’un livre sacré, Les Instructions.
Depuis ses nouveaux lieux de prêche – gymnase, salle de classe, couloirs de l’établissement –, il développe un langage codifié qu’il modèle à chaque ligne et lève une armée d’enfants-soldats israélites prêts à le suivre, armes factices en main, jusqu’à la mort.
Dans ce premier roman exceptionnel, unanimement salué par la critique, considéré par Rick Moody et Philip Roth comme « un chef-d’œuvre unique en son genre », Adam Levin plie et déplie avec humour et érudition le monde fantasmatique d’un enfant des plus singuliers.

© Éditions Inculte, 2011

Page suivante : la première page du livre

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux