Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Diary of inhuman species, journal d’une expérience du quatrième type

diary_1

L’année 2009 vient tout juste de commencer, et l’on peut d’ores et déjà tenir entre ses mains ce qui sera l’un des ouvrages les plus étranges de l’année. Proposant à son lecteur de « découvrir chaque jour un monstre extraordinaire », Diary of inhuman species est à la croisée de plusieurs genre très divers : le journal, l’agenda, la création artistique multimédia, et le beau-livre. Car derrière ce beau tome cartonné, de format carré, se cache l’une des expériences les plus troublantes du moment.
diary_2Avant de poursuivre, quelques précisions s’imposent sur le contenu du livre. Celui-ci se compose, sur plus de quatre-cent pages, de dessins et peintures parfaitement exécutées de monstres aux allures toutes plus délirantes les unes que les autres. Aucun contexte n’est précisé, puisque seul un fond blanc constitue l’arrière-plan. En bas de chaque dessin se trouve un cartouche de classement, précisant le nom et la référence du monstre, et l’appartenance de la représentation au “Département de recherche des espèces non-humaines”. Des tampons “Confidential” ou “Top secret” sont parfois apposés. Quelques coupures de journaux, annonçant dans plusieurs langues l’apparition de phénomènes paranormaux, entrecoupent la succession. Enfin, le livre annonce dans ses dernières pages la possibilité de retrouver des fichiers supplémentaires sur le site www.diaryofinhumanspecies.com.
Il faut s’en remettre à la préface, signée par le dessinateur et éditeur Run, pour expliquer l’origine de ces croquis chez leur auteur, Stan. Celle-ci donne à l’ouvrage toute sa dimension : « S’il n’a jamais été officiellement prouvé que Stan ait bien vécu une rencontre rapprochée du quatrième type, il est en revanche certain qu’il a reçu un choc émotionnel intense qui l’a plongé dans un diary_3rituel quotidien, un besoin compulsif de représenter sur une feuille de papier tous les jours et à la même heure ces prétendus visiteurs, qu’il dessine en état de quasi-hypnose ».
Dans l’interview accompagnant le dossier de presse, Stan lui-même explique que « le 1er mars 2007 (…) j’ai été enlevé par les extra-terrestres !! Un long voyage de plusieurs jours dont j’ai ramené ce documentaire ». D’abord publiées sur le blog cité ci-dessus, les dessins sont à l’origine de cet ouvrage atypique. Bien entendu, l’auteur envisage que nombre de lecteurs ne tiendront cette prétendue expérience que pour prétexte inventé du blog et de l’ouvrage. Car Stan n’en est pas à son première création hors normes. D’ordinaire accompagné de son complice Vince, le duo s’est exercé sur plusieurs types de médias, tels que la BD bien sûr, mais aussi la publicité et le cinéma. En BD, on leur doit notamment Putain de télé !, L’imploseur, ou quelques numéros de comics tels que The Shadow ou diary_4Tarzan. Au cinéma, leur participation a notamment été remarquée dans les films Atomik Circus des frères Poiraud, Brocéliande, Dobermann ou encore le long métrage jamais réalisé Moyen man de Michel Hazanavicius (OSS 117), avec Eric et Ramzy en super héros !
Editée dans l’excellente collection Label 619 des éditions Ankama, Dairy of inhuman species offre donc à son lecteur la possibilité de croire ou pas à son intention de départ. Ce qui n’empêchera pas les plus sceptiques de ressortir de le lecture avec un jouissif sentiment de découverte.

« Diary of inhuman species » de Stan, Ed. Ankama/Label 619, 416 pages, 29,90 €

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux