Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Rentrée littéraire de septembre 2011, les romans étrangers

Toujours du coté des textes longtemps ignorés, les amateurs de Dan Fante auront le plaisir de retrouver Rien dans les poches (13e Note), premier roman du fils de l’illustre John sur la descente aux enfers d’un homme, paru en 1966 chez 10/18 dans une édition depuis longtemps introuvable. Allia publie de son côté deux nouvelles traductions de deux classiques perdus de vue : le recueil de poésie de William Blake Le mariage du ciel et de l’enfer, paru en 1790, et La Nouvelle du bon vieux et de la belle enfant, roman de l’Italien Italo Svevo, paru en 1900, sur la romance entre un sexagénaire et la jeune conductrice d’un tramway de Trieste.
Premier roman du célèbre designer de couvertures de livres Chip Kidd (graphiste attitré de nombreux auteurs tels que James Ellroy, Michael Crichton ou Bret Easton Ellis), Cheese monkeys (Inculte) réinvente la jeunesse étudiante de l’auteur dans une classe de design graphiques de la fin des années 50. Un an et demi après Dernière descente à Moonlight Mile, le déjanté Tony O’Neill revient avec Sick city (13e Note), portrait glauque et barré de tous les vices à Los Angeles. Auteur de La ballade de Jesse et La pierre du bâtisseur, Madison Smartt Bell revient avec La couleur du nuit (Actes Sud), qui suit les retrouvailles angoissées, en plein attentat du 11 septembre, de deux anciens adeptes d’une secte orgiaque et sanguinaire. On découvrira enfin le roman graphique allemand Miller & Pynchon (Cambourakis) de Léopold Maurer écrit à la mémoire de l’auteur mystérieux de Contre-jour, dans lequel un astronome angoissé et un géomètre lycanthrope ont la difficile mission de tracer la ligne entre le Nord et le Sud.
Signalons pour terminer quelques documents et essais dignes d’un intérêt littéraire. Les nombreux fans de William T. Vollmann seront ravis de découvrir Le grand partout (Actes Sud), récit du voyage à travers les États-Unis, sur les traces de Kerouac et Hemingway, de l’auteur du Livre des violences en utilisant la méthode “hobo”, qui consiste à sauter illégalement d’un train de marchandises à l’autre. Auteur du Whole Earth Catalog, Stewart Brand introduit le concept de “temps long” dans L’horloge du long maintenant : l’ordinateur le plus lent du monde (Trsitram), autour de la construction en Angleterre d’une horloge destinée à marquer le temps pendant 10 000 ans. Avec l’aide du journaliste Hillel Levin, James Keene confie dans Avec le diable (Sonatine) son incroyable expérience carcérale pour trafic de drogue. Dans sa cellule, le procureur qui l’a emprisonné lui propose d’annuler sa peine s’il amène un co-détenu, serial-killer soupçonné de vingt assassinats, à confesser les crimes pour lesquels la police n’a pu trouver de preuves.
Les cinéphiles se réjouiront de la parution en France, après un immense succès aux États-Unis, du formidable reportage de James B. Stewart sur l’empire Disney, Le royaume enchanté (Sonatine), qui plonge dans la face cachée des finances et des contrats du “studio aux grandes oreilles”. Également très prometteuse, la prolifique autobiographique (600 pages) du réalisateur emblématique Samuel Fuller, auteur de classiques tels que J’ai tué Jesse James ou The big red one, révèle le talent d’écrivain de l’homme dans Un troisième visage (Allia). Enfin, les innombrables amateurs du film-culte de Francis Ford Coppola seront emballés de découvrir les Notes sur le tournage d’Apocalypse Now (Sonatine) d’Eleanor Coppola, épouse du réalisateur et documentariste du film, qui revient sur la folie ayant entouré la fabrication d’un des plus grands films de l’histoire du cinéma.
Bonnes lectures !

Lire aussi : les romans français

Pages: 1 2 3 4 5

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux