Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Sofi Oksanen de retour en septembre avec Les vaches de Staline

Véritable révélation de la rentrée littéraire 2010, la romancière finnoise Sofi Oksanen revient le 7 septembre prochain avec un nouveau roman. Les vaches de Staline, en fait le premier roman de l’auteur, paru en 2003 dans son pays d’origine, est à l’origine de la notoriété d’Oksanen en Finlande.
Le succès de Purge en France relève de l’exploit. Car il a fallu tout le talent d’une jeune écrivain inconnue, mais surtout tout le savoir-faire des éditions Stock, pour faire découvrir au public français un roman d’Europe du nord qui ne soit pas un polar à l’ambiance glacée.
Paru avec un titre commercialement improbable pour un livre épais (plus de 400 pages), traitant d’un sujet à priori peu passionnant pour les lecteurs gaulois (une saga familiale située dans un contexte historique méconnu, alors que les Estoniens fêtent le départ des Russes). Et pourtant, le miracle a eu lieu : l’ouvrage a dépassé les 200 000 exemplaires vendus sous la célèbre couverture rose et bleue de la collection La Cosmopolite, et récolté deux des prix les plus importants de France (Femina étranger et prix du roman Fnac, capital pour booster l’exposition d’un texte dans les magasins de l’enseigne).
Faisant référence dans son titre aux chèvres rachitiques élevées en Sibérie, Les vaches de Staline suit à nouveau trois générations de femmes autour d’Anna, une jeune finlandaise née dans les années 70, et frappée par un terrible problème de malnutrition. Traduit ou en cours de publication dans une quinzaine de pays, le livre a été finaliste du prix littéraire finlandais Runeberg (que Oksanen remportera six ans plus tard avec Purge), et comparé par de nombreux critiques aux textes de Marguerite Duras.
Il est probable que le succès de Purge facilitera les efforts de Stock pour populariser le livre en France. L’éditeur a d’ailleurs déjà acquis les droits du deuxième roman d’Oksanen, Baby Jane, qui traite des tensions dans les couples lesbiens. Le livre devrait sortir à la rentrée littéraire 2012.

« Les vaches de Staline » de Sofi Oksanen, traduit du finnois par Sébastien Cagnoli, Éditions Stock, 520 pages, 22,50 €. Parution le 7 septembre.

Les vaches de Staline de Sofi Oksanen – Présentation de l’éditeur


Les « vaches de Staline », c’est ainsi que les Estoniens déportés désignèrent les maigres chèvres qu’ils trouvèrent sur les terres de Sibérie, dans une sorte de pied de nez adressé à la propagande soviétique qui affirmait que ce régime produisait des vaches exceptionnelles. C’est aussi le titre du premier roman de Sofi Oksanen, dont l’héroïne, Anna, est une jeune Finlandaise née dans les années 1970, qui souffre de troubles alimentaires profonds. La mère de celle-ci est estonienne, et afin d’être acceptée, cette femme a tenté d’effacer toute trace de ses origines, et de taire les peurs et les souffrances vécues sous l’ère soviétique. Ne serait-ce pas ce passé qui hante encore le corps de sa fille ?
Sofi Oksanen fait preuve d’une grande puissance d’évocation quand elle décrit les obsessions de ces deux femmes. Il y a la voix d’Anna qui tente de tout contrôler, son corps, les hommes, et le récit plus distant de la mère qui se souvient de la rencontre avec « le Finlandais », à Tallinn, dans les années 1970, sous un régime de terreur et de surveillance.

© Éditions Stock, 2011

Page suivante : les premières pages du livre

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux