Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Pour ses six ans, la collection Lot 49 fait peau neuve

Pour son sixième anniversaire, la collection Lot 49 s’apprête à faire sa petite révolution. Créée en avril 2004 aux éditions du Cherche-Midi par Claro et Arnaud Hofmarcher, Lot 49 a fait découvrir au public français quelques perles de la littérature américaine. Des univers sinistres de Brian Evenson aux ovnis littéraires de Ben Marcus ou Ander Monson, la collection est à l’origine de quelques tours de force éditoriaux : le monumental Le temps où nous chantions de Richard Powers, Le tunnel de William H. Gass (deux auteurs-phares de la collection), mais aussi les récents Oméga mineur de Paul Verhaeghen et L’homme-alphabet de Richard Grossman, pour n’en citer que quelques uns.
Dès le 17 mars, les lecteurs du nouveau livre de Richard Powers, Générosité, découvriront le nouvel habillage graphique de la collection, signé Rémi Pépin (également auteur de nombreuses couvertures pour les éditions Sonatine). Une nouvelle couverture,  un nouveau format, une typographie plus carrée pour l’intérieur du texte, et un logo légèrement remanié sont au programme. Mais le renouveau de Lot 49 ne s’arrêtera pas à la forme, puisque les directeurs de collection annoncent également qu’ils ouvriront dès cette année le catalogue à des auteurs non-américains. Premier titre annoncé : Proust fiction, du jeune auteur barcelonais Robert Juan-Cantavella, dans une traduction de Matthias Enard (un échange de bons procédés, Juan-Canatavella ayant notamment traduit Zone en espagnol).
Le livre qui signera néanmoins ce sixième anniversaire paraîtra en avril. Il s’agit de Les foudroyés (Tinkers en V.O.), premier roman très attendu de Paul Harding, qui vient de remporter le prix Pulitzer 2010 de la fiction. Un texte inspiré à l’auteur par les souvenirs de son grand-père, réparateur d’horloge, et de son arrière-grand-père, vendeur itinérant dans les campagnes du Maine, sujet à de terribles crises d’épilepsie. Construit sur une structure “en vignettes”, le livre est un puzzle de souvenirs et d’évocations parcellaires, fragments dont l’égrenage rythme l’agonie du personnage principal du livre, qui meurt dès les premières pages et voit défiler ses souvenirs.
Avant de connaître la gloire, Les foudroyés a dormi de longues semaines dans un tiroir, avant de se voir édité en poche à 500 exemplaires par Bellevue Literary Press, minuscule maison d’édition new-yorkaise à but non lucratif, reliée à l’école de médecine de New York. Supporté par de nombreux libraires indépendants, le livre se voit édité en grand format à plusieurs milliers d’exemplaires, et finit par grimper dans les tops des ventes nationaux. Quelques heures à peine après la proclamation du Pulitzer, le prestigieux groupe Random House annonçait la signature d’un contrat avec Harding pour la publication de ses deux prochains textes. L’auteur travaille actuellement son deuxième roman, titré Enon, d’après le nom du village du Massachusetts où il a grandi.

Page suivante : un extrait de Les foudroyés

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Une réponse à “Pour ses six ans, la collection Lot 49 fait peau neuve”

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux