Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Des super-héros du papier à l’écran (et vice-versa)

watchmen_main

Les super-héros envahissent écrans et foyers. La sortie DVD de The dark knight et la nouvelle publication de la BD Watchmen en sont la preuve.

Watchmen DC Big book

watchmen_bd2 Alors que le film de Zach Snyder vient d’envahir tous les écrans, beaucoup auront envie de (re)découvrir l’œuvre originale signée Alan Moore et Dave Gibbons, en particulier les plus jeunes. Les exemplaires des édition américaine ou française d’origine se font, comme les cheveux de leurs possesseurs, de plus en plus rares (les six tomes de cette dernière datent de 1988 et étaient édités par la défunte maison Zenda). Dans le cas où ces derniers se trouveraient dans votre bibliothèque, la poussière ne les aura sûrement pas épargnés. Quant aux autres, les rééditions de Watchmen sont de qualité très inégales et assez difficiles à trouver en librairie.
Quelque soit le cas donc, une édition propre, de bonne facture et à un bon prix est un choix assez judicieux. Le DC Big book édité par Panini Comics s’avère être une alternative heureuse à un coûteux achat d’occasion. A 15 € seulement, le livre offre l’intégralité des 400 pages de la BD, dans un format et une qualité d’impression qui sont une bonne surprise vu le prix. Pas de fioritures, une maquette sommaire, mais la BD et là, et c’est le principal pour beaucoup. D’autant que les puristes et amateurs de luxe pourront se tourner chez le même éditeur vers une édition cartonnée augmentée de pages bonus (30 €), ou une version luxe limitée encore plus complète (65 € quand même). Quoi qu’il en soit, tout le monde économisera (un peu) pour l’achat de Watching the Watchmen, véritable “making of” de la BD, signé Dave Gibbons.

« Watchmen » de Alan Moore et Dave Gibbons, DC Big Book, Editions Panini Comics, 432 pages, 15 €

The dark knight double DVD collector

dark_knight_dvd2Soyons clairs d’emblée : le meilleur support pour profiter de The dark knight chez soi est, sans conteste, le Blu-Ray. Le nouveau format haute définition n’ayant pour autant pas fait son entrée dans tous les foyers, loin s’en faut, ce double DVD mérite tout de même que l’on s’y attarde. Pas de surprise, Warner a bien fait les choses concernant son film-phare de 2008, quel que soit le type de disque. Les deux galettes ici présentes offrent un rendu image et son de haut niveau, même si une pointe de DTS ou une certification THX auraient été les bienvenues. Néanmoins, le DVD du film vous permettra de profiter du film de Christopher Nolan dans d’excellentes conditions sur un écran de grandes dimensions.
Coté bonus, pas de surprise par rapport au zone 1, puisque le disque est en tous points identiques. Mais comme d’ordinaire avec les blockbusters, le disque de suppléments laissera sur leur faim les nombreux fans du film. Les quelques documentaires présents sont pour la plupart beaucoup trop courts, malgré un effort sur Gotham Uncovered, qui reprend le tournage intégral d’une scène. La featurette sur le tournage en IMAX est également un peu brève. Il faudra y ajouter les traditionnelles galeries photos (qui les regarde encore ?). A noter que l’achat du disque offre la possibilité assez surprenante d’un téléchargement légal permanent via un site dédié.

« The dark knight » de Christopher Nolan, Double DVD, Ed. Warner Home Video, 22 €

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux