Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Deux nouveaux livres de David Foster Wallace à la rentrée

dfw_2010

rl10_cest_de_leauAprès La fonction du balai l’an dernier, les éditions gardoises Au diable Vauvert poursuivront à la rentrée la publication de l’œuvre complète du regretté David Foster Wallace. Les plus impatients devront calmer leurs trépignements : Infinite jest ne paraîtra très vraisemblablement qu’à la rentrée 2011, et l’on souhaite d’avance bon courage aux éditeurs concurrents pour faire à ce monstre assorti d’une telle attente. Cette rentrée 2010 verra la publication de deux textes de transition, probablement moins grand public, mais qui gardent toute leur importance dans l’œuvre de l’écrivain.

Très souvent cité par les fans comme l’un des textes les plus importants de Wallace, C’est de l’eau (dont le titre original complet est This is water : Some thoughts, delivered on a significant occasion, about living a compassionate life) est la reproduction d’une allocution donnée par l’écrivain au Kenyon College en 2005. Invité à parler devant les étudiants du sujet de son choix, David Foster Wallace choisit de s’exprimer sur son sa vie personnelle, ses préoccupations, sa manière de réfléchir à la philosophie de l’existence. Le titre fait référence à une allégorie citée dans le texte, dans laquelle deux jeunes poissons rencontrent un spécimen plus âgé qui leur demande « Comment est l’eau aujourd’hui ? ». L’un des deux jeunes poissons demande alors à l’autre « Mais c’est quoi l’eau bon sang ? ».
Largement repris dans le New York Times et le Guardian à la mort de l’écrivain, C’est de l’eau est l’occasion de découvrir une vision unique de Wallace, qui n’a jamais reparlé publiquement de sa vie personnelle.

rl10_fille_cheveux_etrangesPlus accessible, La fille aux cheveux étranges (The girl with curious hair) devrait ravir les lecteurs qui avaient découvert l’auteur avec Brefs entretiens avec des hommes hideux. Ce recueil de nouvelles parut en 1989 aux États-Unis, deux ans après La fonction du balai. Le livre contient une dizaine de textes, dont le court roman (180 pages) Westward the Course of Empire Takes its Way, qui clôt l’ouvrage. Certains tiennent ce texte comme étant le meilleur jamais écrit par Wallace. Il s’agit d’un écrit métaphysique, s’inspirant du roman de John Barth Lost in the playhouse. Westward… analyse les rapports dysfonctionnels d’un couple invité à une convention des acteurs jouant des les publicités de McDonald’s.

« C’est de l’eau » de David Foster Wallace, traduit de l’anglais (États-Unis) par Charles Recoursé, Éditions Au diable Vauvert, 144 pages, 9 €. Parution le 26 août.
« La fille aux cheveux étranges » de David Foster Wallace, traduit de l’anglais (États-Unis) par Charles Recoursé, Éditions Au diable Vauvert, 500 pages, 25 €. Parution le 26 août.

Page suivante : un extrait de C’est de l’eau

Pages: 1 2

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Une réponse à “Deux nouveaux livres de David Foster Wallace à la rentrée”

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux