Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

J. Eric Miller, taxidermiste des maux

defense_animauxDécouvert du public français avec Décomposition, paru à la rentrée littéraire 2009, J. Eric Miller est de retour avec un recueil de nouvelles qui ne devrait pas passer inaperçu. Texte inaugural de l’auteur, Défense des animaux et pornographie nous interroge sur un problème central de la société : l’amour les animaux est-il compatible avec la barbarie humaine ? A travers une quinzaine de textes, l’auteur pousse la question dans ces plus sombres retranchements, mettant en scène de brutales tranches de vie dans lesquelles l’animal prend une place centrale.
Une famille de fermiers perpétue l’inceste de père en fils, jusqu’au jour où le cadet, qui se retrouve au bout de la chaîne, « se rend dans la grange et encule la plus petite truie ». Un chien de la SPA est l’objet de rituels sacrificiels. Un homme étouffe froidement une de ses conquêtes car elle porte une fourrure. Chacune des nouvelles laisse le lecteur dans un état quasi second, seul face à une écriture froide comme un cadavre.
Fils d’un taxidermiste collectionnant chez lui des animaux empaillés, ayant vécu son enfance « dans le sang, la souffrance et la mort » des animaux, Miller signe ici un texte intime et profondément cruel. Un livre qui secoue sans ambages, à ne pas mettre entre toutes les mains.

« Défense des animaux et pornographie » de J. Eric Miller, traduit le d’anglais (États-Unis) par Claro, Éditions Passage du Nord-Ouest, 190 pages, 14 €. Parution le 22 avril.

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Une réponse à “J. Eric Miller, taxidermiste des maux”

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar
  • g@rp dit :

    Décomposition frappait déjà juste et fort, ce que tu dis de ce recueil de nouvelles a l’air encore plus fort et alléchant.
    C’est noté, le 22 avril, on y sera.
    Ô combien !

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux