Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Sundance 2010, les films les plus attendus (1/2)

sundance2010_p

Jusqu’au 31 janvier se tient à Park City, dans l’Utah, la nouvelle édition du Sundance film festival, première manifestation mondiale dédiée au cinéma indépendant. Créée par Robert Redford au milieu des années 80, le festival présente lors de chacune de ses éditions une grosse centaines de films internationaux, dont près des deux tiers sont des premières mondiales. Comme chaque année, la sélection 2010 propose un panel de productions allant du premier film tourné avec quelques milliers de dollars, jusqu’à la grosse production qui devrait trouver sans problème le chemin vers les salles. L’an dernier, le festival a permis de découvrir les films Precious et Une éducation, succès surprises de 2009 aux États-Unis, que l’on découvrira en France en février et mars prochains.
Première partie de notre tour d’horizon, avec les films les plus attendus de la sélection 2010.

killer_shck

The killer inside me / The shock doctrine

Bien qu’assez peu connu en France, le cinéaste anglais Michael Winterbottom est l’un des réalisateurs les plus prolifiques et originaux de notre époque. Après des films tels que The road to Guantanamo, 9 songs ou encore Un cœur invaincu, il présente cette année deux films très attendus à Sundance.
Adapté d’un roman de Jim Thompson, The killer inside me s’annonce comme un film noir tranchant, dans lequel Casey Affleck campe un shérif sadique qui accumule les problèmes dans son travail et sa vie amoureuse. Jessica Alba et Kate Hudson partagent l’affiche. Le film sera également présenté au festival de Berlin en février.
Dans un genre radicalement différent, The shock doctrine est l’adaptation du livre coup de poing de Naomi Klein, paru en France sous le titre La stratégie du choc. Co-réalisé avec Mat Whitecross et commenté par Klein, le film analyse les mécanisme des désastres du capitalisme et de ses influences sur la crise financières et la mise à mal des mécanismes écologiques.
Voir un extrait de The shock doctrine

(Premieres)

howl_p

Howl

Film d’ouverture et premier événement du festival, Howl est un documentaire-fiction hallucinant revenant sur l’histoire du poème éponyme signé par Allen Ginsberg, qui fut l’une des figures de la Beat generation avec Jack Kerouac. Publié en 1956, Howl est une longue diatribe de Ginsberg sur l’Amérique de cette époque. L’année suivante, Ginsberg est traîné devant les tribunaux pour un retentissant “procès en obscénité”.
Réalisé par les documentaristes Rob Epstein et Jeffrey Friedman (auxquels l’on doit The celluloid closet), Howl mélange plusieurs styles cinématographiques. James Franco (vu dans Spider-man) interprète Ginsberg, et donne vie à une longue interview avec Ginsberg sur l’histoire de l’œuvre. Une deuxième partie est consacré au procès retentissant intenté à l’auteur, qui faillit se terminer par une interdiction du livre. Enfin, le dernier segment du film est composé en animation, pour tenter de recréer les émotions et visions que peut provoquer le poème, écrit sous l’influence de nombreuses substances.
Voir quatre extraits du film

(US Dramatic competition)

the_runaways_p

The runaways

Interprété par deux des jeunes actrices les plus en vue du moment, The runaways revient sur l’histoire éphémère du groupe rock éponyme, de sa création en 1975 à sa dissolution deux ans plus tard.
Toutes deux starifiées par la saga Twilight, Kristen Stewart et Dakota Fanning interprètent respectivement Joan Jett et Cherie Currie, deux adolescentes de 16 ans choisies par le producteur Kim Fowley (l’excellent Michael Shannon) pour former The runaways. Lorsque le groupe devient mondialement connu, Cherie Currie voit sa vie personnelle se fracasser, et décide de quitter le groupe. Mais Joan Jett, à fond dans la “rock’n roll life”, poursuit sa carrière en solo, devenant ainsi une star internationale.
Premier long métrage de la réalisatrice de vidéo-clips et photographe Floria Sigismondi, The runaways promet une belle carrière internationale. Le film sortira aux États-Unis en mars prochain.
Voir la bande-annonce

(Premieres)

jack_goes_boating_p

Jack goes boating

Premier long métrage réalisé par l’acteur Philip Seymour Hoffmann (Truman Capote), Jack goes boating est l’histoire de la rencontre de deux losers vivant à New York. Le film est adapté par le dramaturge Bob Glaudini, d’après sa pièce jouée off Broadway.
Tous deux célibataires, Jack (Seymour Hoffmann) et Connie (Amy Ruan, vue dans L’échange) sont deux anonymes rêvant secrètement de renouveau. Lui est conducteur de limousine, elle est employée d’une entreprise de pompes funèbres. Leur rencontre, organisés par un couples de collègues dont le mariage se désintègre, Jack et Connie tombent amoureux, chacun voyant alors ses activités sorties du train-train quotidien.
Voir deux extraits du film

(Premieres)

Pages: 1 2 3

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux