Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Interview Douglas Coupland : « Les livres les plus réussis sont ceux que les éditeurs détestent le plus avant leur parution »

jpod_big

Le 7 janvier 2010 paraîtra en France JPod de Douglas Coupland. Cette sortie est un événement, d’une part parce que le livre possède depuis sa parution en 2006 un statut d’œuvre culte, ensuite car aucun Coupland n’est paru en France depuis Eleanor Rigby, il y a deux ans.
Parmi les auteurs anglo-saxons contemporains, Coupland fait partie de ceux ayant le plus marqué son époque. Génération X, Toutes les familles sont psychotiques ou Hey, Nostradamus ! captent tous, à leur manière, l’atmosphère de leur société. Ne parlons même pas de Microserfs, roman-culte de la génération geek première époque, celle qui n’avait pas encore accès à l’Internet grand public. JPod a souvent été présenté comme une sorte de suite à Microserfs, puisqu’il traite des geeks à l’heure de Google et des jeux en réseau.
JPod est centré autour de six employés d’une boite de jeux vidéos. Le narrateur, Ethan Jarlewski, et ses collègues se voient obligés par leur direction à une tâche aussi ridicule qu’impossible : inclure un personnage de tortue dans un jeu de skateboard. Entre les discussions infinies autour du projet et les vies personnelles hallucinées des protagonistes (la mère d’Ethan est une dealeuse de marijuana), JPod capte les contradictions multiples d’une génération dysfonctionnelle captivée par les mondes en ligne.
Lors de la parution du livre au Canada, Coupland avait accordé la longue interview qui suit pour le site officiel du livre. L’auteur y aborde aussi bien le milieu littéraire, ses opinions politiques, son métier d’écrivain, la peinture de Warhol, des cours de littérature ou de la série Les Simpson. Une belle manière de (re)découvrir un écrivain majeur.

Pages: 1 2 3 4

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux