Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Edie, une tragédie américaine au temps du pop art

edieL’exposition Andy Warhol qui se tient actuellement au Grand Palais a sûrement incité les éditions Christian Bourgois à rééditer Edie de Jean Stein et George Plimpton. Paru aux Etats-Unis en 1982 et traduit cinq ans plus tard en France, le livre n’était plus disponible depuis longtemps. Pourtant, cette biographie d’Edie Sedgwick, l’une des figures les plus emblématiques des années pop art est un des livres les plus reconnus sur le sujet, et fait depuis de nombreuses années référence dans le domaine de la biographie.
Née en Californie d’une famille bourgeoise, Edie Sedgwick grandit dans l’ombre d’un père tyrannique, qui provoque indirectement la mort de ses deux frères. A vingt ans, elle débarque à New-York, et se met à fréquenter le milieu de la nuit. Elle croise Warhol, et devient immédiatement la muse de l’artiste. Il décide d’en faire l’une des “superstar” qu’il affectionne tant. Pourtant, Edie se perd peu à peu dans les amphétamines et les excès en tous genres, mettant son corps superbe sur un piédestal mais détruit son esprit. Edie edie_sedgwick_andy_warholtourne en 1967 le film Ciao! Manhattan, sa vie devenant la base d’un rôle semi-fictionnel (le film est édite en DVD chez Carlotta Films). Elle quitte l’univers Warhol pour celui de Bob Dylan. Warhol devient alors cruel avec elle, et la supprime peu à peu de son monde. Edie Sedgwik mourra en 1971 d’une overdose.
Cette année-là, Jean Stein est une journaliste reconnue écrivant pour de nombreuses publications. En 1972, elle débute avec l’auteur George Plimpton, journaliste et ami de la famille Sedgwick, la biographie Edie : an american girl. Loin des conventions du genre, Stein choisit d’en faire une “biographie orale”. Elle rencontre plus de 250 témoins ayant approché de près ou de loin Edie. On compte parmi eux John Cage, Truman Capote, de nombreux membres de la famille Sedgwick, et des figures du pop art telles que Jasper Johns ou Roy Lichtenstein.
Le résultat est un formidable kaléidoscope qui, comme l’écrit Norman Mailer, est « l’un des rares livres consacrés aux années soixante qui sache en rendre la fièvre et les passions ». Plus de vingt-cinq ans après sa publication, Edie reste une lecture essentielle.

« Edie » de Jean Stein et George Plimpton, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sylvie Durastanti, Editions Christian Bourgois, 450 pages, 20 €.

Découvrez de larges extraits du livre (en anglais) sur Google Books.

Visionnez un portrait d’Edie Sedgwick :

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux