Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Dossier spécial Inglourious basterds

b_dossier

Dix ans qu’on l’attendait. Dix ans pendant lesquels on avait fini par croire que ce grand film de guerre annoncé par Quentin Tarantino ne verrait jamais le jour, l’homme n’étant pas des plus rapides dans son processus d’écriture et de réalisation. Alors qu’il enchaînait ses autres projets, Tarantino balançait au compte-goutte, dans ses interviews, quelques pistes obscures afin de faire patienter les fans. Pourtant ses fameux « j’écris des scènes dans le désordre, on verra ensuite comment les assembler » ne nous rassuraient pas vraiment. Car pendant longtemps, personne n’a bien su à quoi pourrait ressembler Inglourious basterds, vaguement basé à l’origine sur le film de guerre italien Inglorious bastards, sorte de Douze salopards rital signé en 1978 par Enzo G. Castellari. « J’ai acheté ce film pour pouvoir en utiliser seulement le titre » déclarera ensuite Tarantino, tout en ayant mis à sa sauce ce dernier.
Pourtant, au mois de mai 2008, Tarantino annonce pendant sa leçon de cinéma du Festival de Cannes qu’il présentera le film au festival 2009. Problème : aucun financement n’est trouvé, et le tournage doit se faire à une vitesse éclair. Afin d’accélérer les choses (et s’assurer la présence de Brad Pitt au générique), les frères Weinstein, producteurs historiques de Tarantino, demandent à Universal de s’associer à la production. C’est la première fois que le réalisateur s’associe à une major. Mai 2009, le film est présenté comme promis en fanfare à Cannes. On y découvre alors un nouveau chef d’œuvre, peut-être le meilleur film de son réalisateur.
Alors que le film vient de sortir sur les écrans français, un imposant dossier coulait de source. Le voici !

Les basterds en interviews et vidéos

Découvrez les interviews vidéos des principaux protagonistes du film, et une présentation détaillée des personnages essentiels du film.

La fierté de la nation, le film dans le film

Pour la séquence-clé du film, Eli Roth a réalisé sur ses jours de repos un court-métrage de sept minutes servant de double au film fictif de propagande nazi La fierté de la nation.

La bande-originale d’Inglourious basterds,
de Morricone à Bowie

Que serait un film de Tarantino sans sa musique ? Une fois de plus, le réalisateur prouve son talent de “music supervisor”. Ecoutez la B.O. dans son intégralité.

Inglourious basterds, la bande-dessinée

Parue sur le site de Playboy quelques jours avant la sortie du film, cette B.D. de six pages illustre l’une des séquences clés du film.

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux