Déjà membre,
connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

La New Wave magnifiée par Bizot and Co.

new_wave_1Ce n’est pas sans une certaine mélancolie que l’on aborde ce New Wave, dernier opus initié par le génial Jean-François Bizot, décédé en septembre 2007. Pourtant, dès sa prise en main, l’ouvrage évacue tout sentiment de tristesse, par sa seule sa seule forme (30 centimètres sur 30, 290 pages et près de… deux kilos et demi de poids !) et sa couverture arborant un Max Headroom imprimé avec une encre argentée. Un rapide feuilletage conforte cette première impression : ce kaléidoscope des multiples courants culturels et sociaux ayant jalonné la première moitié des années 80 brille comme les mille reflets d’une boule à facettes.
Très loin de Free press, le précédent album de Bizot, ce New Wave rappelle plutôt le foisonnement de Underground l’histoire, son premier “table book” paru en 2001 chez Denoël. Le fondateur d’Actuel a ici mandaté Mariel Primois, journaliste du magazine, et new_wave_3Jean Rouzaud, illustrateur du collectif graphique Bazooka, de nous replonger dans les excentricités des différents courants ayant marqué la fin des seventies et le début des eighties. Seize chapitres composent ce portrait détonant, parmi lesquels New clean (décoration), Modern utopia (technologies émergeantes et aspirations scientifiques), Street art (arts graphiques et apparitions de l’art de rue), New Jap (fascination naissante pour les culture et les arts japonais), New Matuvu (apparition des premiers “people” et des excentriques soirées en boite de nuit) et, bien sûr, la musique avec la naissance du speed et des mouvements électro.
On pouvait reprocher à Free press sa carence de textes, trop absents face à pléthore d’images. L’erreur, s’il y avait, n’a pas été reproduite ici. Outre les mille reproductions largement légendées, New Wave fait belle place à l’écrit. Les archives titanesques de la revue Actuel n’ont donc pas seulement servi l’illustration : sont incluses nombreuses reproductions d’articles et de témoignages d’époque, qui donnent une véritable densité au livre. A ces textes s’ajoutent commentaires et analyses écrites aujourd’hui, par Bizot lui-même et plusieurs collaborateurs.
new_wave_2Jouant à fond son rôle de portrait détaillé d’une époque, New Wave ouvre bien sûr ses pages aux artistes de l’époque devenus aujourd’hui “mainstream”, mais fait une place plus que respectable aux marges et aux tentatives improbables qui ont toujours émaillé le travail de Bizot. Le livre n’en est que plus précieux que les auteurs des légendes savent prendre le recul des vingt années ayant passé depuis : loin de l’hagiographie aveugle qui aurait frappé certains auteurs, le commentaire est ici souvent drôle et parfois moqueur, prenant la mesure des folies ridicules qui ont pu toucher ceux qui ont vécu à fond le tourbillon des années 80.
Bien au dessus de tous les albums existants sur le sujet, qui se contentent souvent de compiler sans âme des photos vues et revues, New Wave est l’un de ces trop rares beaux-livres qui, non contents de magnifier leur sujet, se transcendent eux-mêmes en ouvrages d’art à part entière.

« Jean-François Bizot présente la New Wave » de Mariel Primois, Jean Rouzaud et Jean-François Bizot, Editions du Panama/Actuel, 288 pages, 45 €

    Share
Pour emballer le poissonMouaisCa le fait pas mal4 étoilesFutur prix Pulitzer (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.
Si vous souhaitez ajouter une photo à votre profil, utilisez Gravatar

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Tenez-vous informés...

Claro David Fincher David Foster Wallace Editions Actes Sud Editions Albin Michel Editions Au diable Vauvert Editions de l'Olivier Editions de l’Olivier Editions du Seuil Editions Flammarion Editions Gallimard Editions Grasset Editions Robert Laffont Editions Sonatine Editions Stock Editions Tristram Exposition Festival de Cannes 2008 Festival de Cannes 2010 Festival de Cannes 2011 Films en 3D Frédéric Beigbeder Inglourious basterds Interview Jack Kerouac La semaine culturelle en bref Rentrée littéraire janvier 2008 Rentrée littéraire janvier 2011 Rentrée littéraire septembre 2008 Rentrée littéraire septembre 2009 Rentrée littéraire septembre 2010 Rentrée littéraire septembre 2011 Rentrée littéraire septembre 2012 Thomas Pynchon William T. Vollmann

A la une (168)
Actualités (19)
Aide (1)
BD (10)
Berlin 2010 (1)
Berlin 2011 (1)
Cannes 2008 (10)
Cannes 2009 (5)
Cannes 2010 (11)
Cannes 2011 (13)
Cannes 2012 (5)
Cinéma & TV (56)
Comic Con 2009 (1)
Critiques BD (8)
Critiques cinéma (13)
Critiques disques (12)
Critiques livres (75)
DVD / BLU-RAY (11)
Expos & Art (12)
Expresso (10)
Festivals (5)
Internet (17)
Interviews (24)
Kiosque étranger (1)
Livres & BD (82)
Lost cinema (8)
Musique (3)
Prix littéraires (1)
Prix littéraires 2007 (4)
Prix littéraires 2009 (1)
Prix littéraires 2010 (3)
Readme (11)
Rentrée 2008 (29)
Rentrée 2009 (23)
Rentrée 2010 (27)
Rentrée 2011 (36)
Rentrée 2012 (18)
Sorties (15)
Sundance 2008 (2)
Sundance 2009 (2)
Sundance 2010 (2)
Sundance 2011 (1)
Télévision (4)
Toronto TIFF 2011 (1)
Venise 2010 (1)

WP-Cumulus by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Articles les plus populaires

Désolé. Aucune donnée à ce jour.

Archives
Réseaux